L’évolution technologique

Depuis trente ans, nos sociétés évoluent rapidement. La technologie a progressivement envahi les foyers, bousculant nos rapports sociaux et nos habitudes. Internet devint progressivement indispensable. Depuis peu de temps, par la connectivité permanente sur smartphones, rendue possible grâce à l’évolution de la couverture des réseaux 3G et 4G, a induit l’utilisation d’internet nomade.

Évolution du nombre d’ordinateurs connectés au réseau Arpanet puis internet. 1970-2005

Le réseau est devenu une extension de nos vies, les mails, les actualités, les réseaux sociaux, les banques, etc. Tout est maintenant connecté et accessible depuis un simple téléphone. Dans cette course au progrès, les sites culturels se sont adaptés tout au long de la dernière décennie du XXe siècle. La visibilité sur le réseau est de nos jours indispensable, et de nombreux sites usent de stratégies de séduction qui reposent sur l’innovation et la maîtrise de ce que l’on appelle le Web 2.0.

Parallèlement, le recoursource: http://ultimedia.fr/popup_avril_2009.htmls aux éléments multimédias au sein même des structures a également évolué. Le multimédia permet d’avoir une représentation interactive de l’information, par l’utilisation de multiples techniques et produits informatiques. Les bornes interactives, tout comme les audioguides ont progressivement laissé leurs places aux écrans plats, aux tables « multitouch » tactiles, aux tablettes.

Le multimédia est devenu un réel outil de médiation, rendant la visite plus ludique, plus agréable pour les visiteurs. Ces éléments interactifs ont fait évoluer le milieu de la médiation culturelle. Des structures comme la Cité des Sciences et de l’Industrie se sont équipées très tôt de ces outils informatiques. Le divertissement semble être l’élément moteur de ce début de siècle. Il attire, il séduit, car l’homme par définition est joueur, et ce, depuis la nuit des temps.

En effet, le jeu vidéo est devenu le premier loisir français. Ce média s’est enrichi au fil des années, se rapprochant dans la conception des productions cinématographiques. La diversité des interfaces homme-machine offre des expériences plus immersives, et de plus en plus accessibles. Ce média incontournable, mis au service de la valorisation du patrimoine pourrait-il devenir un outil de transmission de savoir efficace, innovant et plus vivant du fait de son interactivité?

Publicités